parti de campagne

Circulaire, y’a tout à voir ! Législatives 2017

Voici la circulaire officielle distribuée dans toutes les boites aux lettres de la 4è circonscription du Maine-et-Loire :

Circulaire 2017 B

Circulaire 2017 A

Article du Kiosque Saumur du 26 mai 2017

Législatives : Le Parti de Campagne lance sa « campagne solaire 2017 » et présente ses candidates…

Comme nous vous l’annoncions le vendredi 12 mai dernier, le Parti de Campagne se présente aux législatives 2017 dans la 4ème circonscription du Maine-et-Loire, dite « Saumur-Sud », les dimanches 11 et 18 juin 2017 (relire notre article). Deux semaines après cette annonce, le Parti de Campagne a officiellement mis en orbite sa « campagne solaire » ce vendredi 26 mai 2017, sur la cale du Thoureil. L’occasion de présenter la candidate du ParCa et sa suppléante : Caroline Coignard et Carole Pralong.

De gauche à droite : Caroline Coignard et Carole Pralong

Continuer la lecture

Affiche officielle de la campagne solaire

thumbnail_WEB-AFFICHE-definitive-HQ

Meeting show des portes mentales 2015

Retrouvez la version courte des quatre meetings donnés par le Parti de Campagne aux élections départementales de 2015 sur le canton de Doué-la-Fontaine.

Petit bonus média pour les fêtes

Le Parti de Campagne en première page du Courrier de l’Ouest  le 29 décembre 2015… Étonnant, non ?

Cliquez sur une page pour l’afficher en bonne résolution… car au Parti de Campagne, on est résolument pour les bonnes résolutions en début d’année.

Capture p1

Capture p5

Capture sérré p5

 

Réflexion sur l’argent public et les choix personnels.

Par exemple à propos des transports. En 2008 la région a validé un SRIT (schéma régional des infrastructures de transport) de 10 milliards d’euros sur 20 ans. On est en plein dedans. Je ne sais pas exactement où ça en est mais voici ce que j’en comprends. Continuer la lecture

Discours du meeting show des départementales

meeting montreuil 2

Deux alterdépartementalistes s’assoient sur les chaises derrière les pupitres. Un garde du corps se met en position sur le côté.  Le DJ envoie une petite musique d’attente.
La speakerine, Val, annonce l’arrivée des candidats.
Sur une musique entrainante du groupe Priapisme, Élise Blanchard et François Cotrel entrent dans la salle saluant leurs aficionados, suivis de près par un autre garde du corps. Les candidats s’installent à leur pupitre sous un déluge d’applaudissement enregistrés.

Candidat Cotrel – Gennoises, Gennois, Grézilloises, Grézillois, Thoureilliennes, Thoureilliens, Cunaldiennes, Cunaldiens, Loriennes, Loriens, Couturoises, Couturois, bonjour ! Merci à tous d’avoir répondu présent pour ce grand barnum démocratique offert par le Parti de Campagne !! Votre enthousiasme nous confirme que notre candidature avait toutes les raisons d’être dans cette morne plaine politique qui défigure le paysage intellectuel français.

meeting montreuil Continuer la lecture

Bilan de la campagne pour Le Kisoque Saumur

Article paru le 4 avril. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

L’interview décalée du Parti de Campagne, qui a créé la surprise aux départementales à Doué.

Quelques jours après le second tour des élections départementales, le Parti(e) de Campagne revient sur son parcours électoral sur le canton de Doué-la-Fontaine. Ayant réalisé 8,14 % des voix lors du premier tour, le binôme François Cotrel–Élise Blanchard a joué un rôle important lors du second, même s’il n’était pas qualifié. Le département n’étant plus à portée de mains, le duo décalé (mais sérieux !) se projette désormais vers l’avenir et les prochaines élections régionales, fin décembre 2015.

Meeting-show à Montreuil-Bellay (© Marianne Liegeois).

Continuer la lecture

Article du Kiosque Saumur le 26 mars 2015

Le tour du Sud-Saumurois à genoux pour les élus du Parti de Campagne si le FN est élu à Doué.

Les candidats « atypiques » du Parti de Campagne sur le canton deDoué la Fontaine, « surpris de ne pas avoir été élu dès le 1er tour », s’engagent « à faire le tour du Sud Saumurois à genoux en chantant « Bella Ciao » si un mouvement nationaliste haineux était élu au second tour des élections départementales sur notre canton ». Dans leur style toujours aussi décalé mais serein, voici leur communiqué.


« Dimanche 22 mars, notre première réaction fût la surprise de ne pas avoir été élu dès le premier tour, puis, devant le score effrontément élevé du parti le moins altruiste de France, nous avons ressenti une tristesse immense nous envahir, la gorge serrée, une boule au ventre. Pour combattre cet « effet nœuds », nous nous engageons à faire le tour du Sud Saumurois à genoux en chantant « Bella Ciao » si un mouvement nationaliste haineux était élu au second tour des élections départementales sur notre canton.
Continuer la lecture