demandez le programme, système Salaire

Système Salaire
Comment faire pour que chacun trouve sa place dans l’immensité du système salaire ?
Comment faire pour qu’il n’y ait plus d’apatrides dans le système salaire ?
La candidate du système vous propose une nouvelle boussole avec de nouveaux points cardinaux :

Au Nord :
Faire rayonner la richesse créée.
Le travail est la première richesse, il faut donc le partager équitablement jusqu’à ce que le chômage disparaisse dans un trou noir.
S’orienter vers le salaire à vie et vers la fin de la propriété lucrative, donc de mettre en place une vie démocratique et coopérative entre les salariés.
Réhabiliter la gratuité comme valeur créatrice de richesse économique, sociale, culturelle.
Rendre le travail le moins pénible possible et valoriser la pénibilité du travail.
Au Sud :
Sortir de la nébuleuse fiscale.
Dans le système actuel, les moins riches s’y perdent et les plus riches s’y retrouvent. Il faut y remédier : Envoyer dans un trou noir la trop injuste TVA.
Rendre progressif l’impôt sur les revenus (par exemple de 0,5% pour les moins riches à 95%-100% pour les plus riches) et fermer le paradis fiscal de Bercy.
Catapulter dans un trou noir les réductions fiscales de toute nature (mécénat–RSE–CICE-crédit impôt recherche etc.) qui ne créent pas d’activité.
À partir d’un certain seuil économico-spatio-temporel :
Taxer l’épargne stagnante et taxer le patrimoine net (celui qui n’est plus à rembourser), les patrimoines mobiliers (tableaux…) et immobiliers.
À l’Est :
Sortir des trous noirs financiers.
Trous noirs banquaires :
Rendre transparentes les opérations financières (la banque NEF le fait déjà).
Séparer l’activité entre les banques d’affaires et les banques de placements (particuliers, associations…).
Abroger les lois d’optimisations fiscales (niches fiscales).
Trou noir monétaire :
Redonner à l’État la capacité de battre monnaie (donc que l’État n’emprunte plus à des banques privées).
Euros monnaie commune et non monnaie unique. Recréation de monnaie nationales et locales gérées par la Banque de France.
Trou noir boursier :
Fermer la bourse de Paris et les bourses régionales.
Abroger les lois d’optimisations fiscales (niches fiscales).
Fermer les paradis fiscaux d’Andorre, de Monaco et Luxembourg (liste non exhaustive).
À l’Ouest :
Mettre en place des circuits spatio-temporels locaux.
Réaliser des audits des besoins nationaux et locaux selon les catégories professionnelles pour réamorcer au mieux l’activité économique et écologique.
Donner le droit de créer localement des monnaies.
Créer des épiceries associatives/participatives dans les zones rurales et périurbaines en favorisant les circuits courts.
Développement de l’autosuffisance alimentaire et énergétique.

Laisser un commentaire