Propagande

Espace de création et de diffusion des idées de communication du Parti de Campagne.

Vidéo du meeting show des portes mentales

Voici enfin la compilation des quatre meetings shows donnés par le Party de Campagne lors des élections départementales 2015 sur le canton de Doué-la-Fontaine.

Petit bonus média pour les fêtes

Le Parti de Campagne en première page du Courrier de l’Ouest  le 29 décembre 2015… Étonnant, non ?

Cliquez sur une page pour l’afficher en bonne résolution… car au Parti de Campagne, on est résolument pour les bonnes résolutions en début d’année.

Capture p1

Capture p5

Capture sérré p5

 

Élections régionales : Le Parti de campagne boycotte par souci écologique. Article du Courrier de l’ouest du 06/11/2015

Élections régionales : Le Parti de campagne boycotte par souci écologique

 

Le Parti de campagne, ici aux dernières élections départementales, choisit de ne pas se présenter aux régionales.

Le Parti de campagne, ici aux dernières élections départementales, choisit de ne pas se présenter aux régionales.

Le Parti de campagne réuni en Université d’automne à Grézillé a décidé de ne pas participer aux élections régionales. Il émet néanmoins un avis éclairé et écologique sur le papier gaspillé durant cette campagne et dans les isoloirs.

Continuer la lecture

Non, le Parti(e) de Campagne ne se présentera pas aux Régionales : Article du Kiosque Saumur après le communiqué de presse du 06/11/2015

Non, le Parti(e) de Campagne ne se présentera pas aux Régionales

Le jeudi 22 octobre dernier, nous nous demandions si le Parti(e) de Campagne, cet OVNI politique, allait faire son retour aux élections régionales, les dimanches 6 et 13 décembre prochain (relire notre article) ? Eh bien non ! Pourtant, les candidats potentiels prêts à se présenter sous les couleurs « chatoyantes » du Parti de Campagne aux élections régionales des Pays de Loire étaient au nombre de 84 personnes (40 femmes, 44 hommes). Un chiffre pas si éloigné que cela de l’effectif nécessaire (103), alors que la date butoir pour les candidatures est fixé au 9 novembre. Voici leur communiqué… Continuer la lecture

Le Parti(e) de Campagne, OVNI politique, de retour aux Régionales ? Article du Kiosque Saumur du 22 octobre

Le Parti(e) de Campagne, OVNI politique, de retour aux Régionales ?

On se rappelle des élections départementales, où le binôme François Cotrel–Élise Blanchard avait fait sensation… Et « pour une politique sérieusement drôle et drôlement sérieuse », le fameux Parti(e) de Campagne fait son retour dans l’actualité politique locale. « Comme toute organisation politique qui se la pète », il organise ses Universités d’Automne, les samedi 24 et dimanche 25 octobre prochain. Est-ce synonyme d’un retour pour les élections Régionales de 2015, les dimanches 6 et 13 décembre ? Dans tous les cas, le Parti(e) de Campagne a jusqu’au lundi 9 novembre pour se déclarer candidat…


Élise Blanchard & François Cotrel lors des Départementales.

Véritable OVNI, le Parti(e) de Campagne avait cassé tous les codes politiques lors des élections départementales de mars 2015, sur le canton de Doué-la-Fontaine. Ayant réalisé 8,14 % des voix lors du premier tour, le dimanche 22 mars dernier, le binôme François Cotrel–Élise Blanchard avait joué un rôle important lors du second tour, même s’il n’était pas qualifié. Le département n’étant plus à portée de mains, le duo décalé (mais sérieux !) s’était alors projeté vers l’avenir et les prochaines élections régionales, fin décembre 2015… À 45 jours du premier tour, où en est le Parti(e) de Campagne ? Continuer la lecture

Discours du meeting show des départementales

meeting montreuil 2

Deux alterdépartementalistes s’assoient sur les chaises derrière les pupitres. Un garde du corps se met en position sur le côté.  Le DJ envoie une petite musique d’attente.
La speakerine, Val, annonce l’arrivée des candidats.
Sur une musique entrainante du groupe Priapisme, Élise Blanchard et François Cotrel entrent dans la salle saluant leurs aficionados, suivis de près par un autre garde du corps. Les candidats s’installent à leur pupitre sous un déluge d’applaudissement enregistrés.

Candidat Cotrel – Gennoises, Gennois, Grézilloises, Grézillois, Thoureilliennes, Thoureilliens, Cunaldiennes, Cunaldiens, Loriennes, Loriens, Couturoises, Couturois, bonjour ! Merci à tous d’avoir répondu présent pour ce grand barnum démocratique offert par le Parti de Campagne !! Votre enthousiasme nous confirme que notre candidature avait toutes les raisons d’être dans cette morne plaine politique qui défigure le paysage intellectuel français.

meeting montreuil Continuer la lecture

Bilan de la campagne pour Le Kisoque Saumur

Article paru le 4 avril. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

L’interview décalée du Parti de Campagne, qui a créé la surprise aux départementales à Doué.

Quelques jours après le second tour des élections départementales, le Parti(e) de Campagne revient sur son parcours électoral sur le canton de Doué-la-Fontaine. Ayant réalisé 8,14 % des voix lors du premier tour, le binôme François Cotrel–Élise Blanchard a joué un rôle important lors du second, même s’il n’était pas qualifié. Le département n’étant plus à portée de mains, le duo décalé (mais sérieux !) se projette désormais vers l’avenir et les prochaines élections régionales, fin décembre 2015.

Meeting-show à Montreuil-Bellay (© Marianne Liegeois).

Continuer la lecture

Article du Kiosque Saumur le 26 mars 2015

Le tour du Sud-Saumurois à genoux pour les élus du Parti de Campagne si le FN est élu à Doué.

Les candidats « atypiques » du Parti de Campagne sur le canton deDoué la Fontaine, « surpris de ne pas avoir été élu dès le 1er tour », s’engagent « à faire le tour du Sud Saumurois à genoux en chantant « Bella Ciao » si un mouvement nationaliste haineux était élu au second tour des élections départementales sur notre canton ». Dans leur style toujours aussi décalé mais serein, voici leur communiqué.


« Dimanche 22 mars, notre première réaction fût la surprise de ne pas avoir été élu dès le premier tour, puis, devant le score effrontément élevé du parti le moins altruiste de France, nous avons ressenti une tristesse immense nous envahir, la gorge serrée, une boule au ventre. Pour combattre cet « effet nœuds », nous nous engageons à faire le tour du Sud Saumurois à genoux en chantant « Bella Ciao » si un mouvement nationaliste haineux était élu au second tour des élections départementales sur notre canton.
Continuer la lecture