Article du Kiosque Saumur du 26 mai 2017

Législatives : Le Parti de Campagne lance sa « campagne solaire 2017 » et présente ses candidates…

Comme nous vous l’annoncions le vendredi 12 mai dernier, le Parti de Campagne se présente aux législatives 2017 dans la 4ème circonscription du Maine-et-Loire, dite « Saumur-Sud », les dimanches 11 et 18 juin 2017 (relire notre article). Deux semaines après cette annonce, le Parti de Campagne a officiellement mis en orbite sa « campagne solaire » ce vendredi 26 mai 2017, sur la cale du Thoureil. L’occasion de présenter la candidate du ParCa et sa suppléante : Caroline Coignard et Carole Pralong.

De gauche à droite : Caroline Coignard et Carole Pralong

Le Parti de Campagne (ParCa), cet OVNI du paysage politique Saumurois (qu’on ne présente plus désormais), s’est lancé de plain-pied dans les élections législatives ce vendredi 26 mai 2017, sur la cale du Thoureil. Et comme d’habitude, c’est avec humour que les annonces sont faites : « Les analyses collectées par la sonde Hélios permettent d’affirmer que le parti de campagne est l’organe politique le plus sérieusement drôle et drôlement sérieux de l’univers… ». Un parti humoristique… à prendre au sérieux

Si la dérision caractérise le Parti de Campagne, le ParCa peut vitre reprendre son sérieux lorsqu’il s’agit de parler politique, et notamment élections législatives… mais toujours avec humour, quand même : « La volonté du Parti de Campagne est de proposer une autre façon de participer à la vie politique, de construire des projets de société concrets, imaginés collectivement, de proposer des idées nouvelles véhiculées avec humour lors des différentes campagnes ». La forme d’expression du Parti de Campagne, comme il le dit lui-même, revient donc à « singer les codes politico-médiatiques pour en révéler tout le ridicule (ego, jalousies, concurrence, privilèges, langue de bois, démagogies, mensonges, paraître, manipulation, marketing politique…). Se travestir en professionnel de la politique permet aussi au ParCa de jouer avec l’idée que pour atteindre le pouvoir, il faut user de qualités inverses de celles nécessaires pour l’exercer ».

Prêt pour le décollage vers l’Assemblée Nationale ?

À l’occasion des élections législatives 2017, le Parti de Campagne décide de « prendre à contrepied » les autres courants politiques. « Avec un opportunisme éhonté, il s’installe dans le seul créneau laissé libre et assume être le parti du système. Mais celui-ci n’étant pas à la hauteur de ses ambitions, sa candidature se veut être celle du système… solaire. Après une campagne préliminaire sidérante, le vote pondéré des spatio-campagnards a désigné deux candidates qui défendront son programme interstellaire. Des candidates locales, sans étiquette et sans code-barres, labellisées par le CACi (Collectif des Alternatives Citoyennes du Saumurois) et le Parti de Campagne », commente le ParCa. Après le binôme François Cotrel–Élise Blanchard pour les élections départementales sur le canton de Doué-la-Fontaine, en 2015, de nouvelles têtes sont entrées dans le système solaire du Parti de Campagne…

Caroline Coignard et Carole Pralong, des candidates qui « rayonneront »

Caroline Coignard et Carole Pralong (photo ci-dessus) seront donc débarquées par le vaisseau spécial ParCa (Parti de Campagne) dans la 4ème circonscription du Maine-et-Loire pour y briguer le poste de député du sud Saumurois. « En défendant les idées super-novatrices de leur parti, il ne fait aucun doute qu’elles seront élues. En effet, qui résisterait à la sortie de la nébuleuse fiscale et des trous noirs financiers, à la mise en place d’une politique de terroir plus que d’une politique de tiroir, ou encore à la favorisation de circuits spatio-temporels locaux ? Il sera organisé des assemblées populaires sur l’ensemble de la circonscription afin de diagnostiquer et évaluer les enjeux de notre territoire, pour décider collectivement des futurs votes du député Coignard. Le but étant d’augmenter le goût de la vie et non le coût de l’avis », explique le Parti de Campagne.Le Parti de Campagne présentera son « incroyable programme » au cours de 7 « meetings-show »

Rendez-vous le lundi 29 mai 2017 à Doué-la-Fontaine, le mardi 30 mai 2017 à Gennes, le mercredi 31 mai 2017 à Coron, le vendredi 2 juin 2017 à Montreuil-Bellay, le mardi 6 juin 2017 à Saumur, le mercredi 7 juin 2017 à Rablay-sur-Layon et le jeudi 8 juin 2017 à Brissac-Quincé. Et ce vendredi 26 mai 2017 à 11h, « afin d’éclairer toute la galaxie des journalistes et communicants sur ses propositions », le ParCa a embarqué ses invités à bord d’une emblématique toue cabanée pour sa conférence de presse, sur la cale du Thoureil. Cet événement inédit a, selon le Parti de Campagne, « mis en orbite sa campagne législative ».

Source : Le kiosque Saumur

Laisser un commentaire